Le raclage du gazon

27 avril 2015

Avec le printemps vient le raclage du gazon. Cette activité semblant inoffensive entraîne bon nombre de blessures chaque année que ce soit le bas du dos (entorse lombaire, hernie discale), le haut du dos, les épaules et les côtes. Pourquoi? Exercices de réchauffement et d’étirement manquants, l’intensité de l’activité et surtout une mauvaise technique de raclage. Notre blogue vise donc à diminuer le risque de blessure en utilisant les bonnes mesures.

Premièrement, il est important de voir le raclage comme un exercice en soit, exercice qui demande un réchauffement, soit minimum 5 min de sautillements sur place, « de jumping jack », de marche rapide ou autre exercice visant à augmenter le rythme cardiaque et préparer les articulations et les muscles.
Puis faites des rotations du cou, des épaules, des chevilles et des flexions latérales du tronc.

Ensuite, à toutes les 45 min, faites des exercices d’étirement: mollets, quadriceps (partie avant des cuisses), ischio-jambiers (partie arrière des cuisses), grand dorsal, pectoraux et cou. Bien sûr, selon votre état, d’autres exercices peuvent être appropriés, consultez votre chiropraticien(ne) pour des exercices personnalisés.

En vous étirant régulièrement, cela vous forcera à prendre une pause ! Profitez-en alors pour prendre un bon verre d’eau, histoire de vous réhydratez(!) Et pourquoi ne pas vous mettre un peu de crème solaire!

Alterner 2 tâches différentes, afin de solliciter d’autres muscles. Vous resterez ainsi actif tout en protégeant votre colonne vertébrale et vos articulations.

Pour ce qui est de la posture de raclage:

  • Mettez soit les pieds parallèles ou un pied devant l’autre selon votre confort. Important de se balancer d’un pied à l’autre (comme si vous valsiez!). Cela permettra de ménager votre dos et vos bras! Garder ses pieds fixes au sol amène invariablement une torsion du tronc très nocive pour le dos.
  • Solliciter le corps symétriquement : changer de côté régulièrement. Ex.10 coups de votre côté plus naturel et 5 coups de l’autre côté. Persévérez! Cette technique va devenir plus naturelle au fil du temps.
  • Faites de petits mouvements près de vous plutôt que de vous étirer inutilement. En tout temps, gardez les épaules basses et vers l’arrière.
  • Contractez les abdominaux durant l’exercice tout en respirant bien, c’est-à-dire expirez lorsque que vous ramenez le râteau vers vous.

Bon râclage et sachez que les chiropraticiens sont experts dans le traitement, entre autres, du dos, des muscles et des articulations!